750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog à Croquer

Le blog d'une Diététicienne Gourmande, prête à partager recettes et astuces pour cuisiner varié et équilibré au quotidien!

 Le  Blog à Croquer

la tarte aux myrtilles

Une tarte aux myrtilles au mois de mars...et dans le sud ouest...comment est-ce possible?

Si vous allez faire un tour de ce côté-ci, vous verrez que, telle une petite fourmi, j'ai fait mes réserves pour l'hiver!

Depuis des années, chaque fois que nous sommes dans les montagnes au mois d'août, nous arpentons les versants alpins à la poursuite de cette petite baie délicieuse. En 2006, pour cause de petit Arthur encore au chaud dans le ventre de sa maman, nous ne sommes pas allées "crapahuter" au Planay. Mais nos amis Céline et Emmanuel ont la chance d'avoir leur maison de famille en Corrèze, et nous-même avons eu la joie d'aller y passer quelques jours.

Résultat: une cueillette assidue de myrtilles bio chez la voisine et quelques pots de confiture plus tard, la congélation de 3 paquets de 500g de ces baies adorées, en prévision de tartes et clafoutis pour apporter une touche estivale à la grisaille de l'hiver!

Là, c'était pour se remettre dans le bain des vacances à la montagne, une semaine à peine après notre retour...et pour suivre la probablement ultime raclette de l'hiver!

Plusieurs versions de la tarte aux myrtilles:

-Celle que nous faisait ma grand-mère, avec des fruits crûs:

une pâte feuilletée ou faite maison, cuite à blanc pendant 20 minutes. Elle étalait dessus un peu de poudre d'amande ou de la semoule très fine, répartissait les myrtilles fraîches. Généralement, elle réchauffait un peu de gelée de fraises maison (la meilleure que j'ai goûté de toute ma vie, si, si je vous assure, car faite avec des fraises cultivées dans son jardin, à 1200m d'altitude et récoltées en juillet!). Elle sucrait la tarte avec cette gelée et passait la tarte au four 5 minutes max. Quelquefois, les myrtilles cotoyaient des fraises du jardin ou des fraises des bois...du pur bonheur!

Résultat: on profite de fruits frais, comme si on venait de les cueillir. Parfois les myrtilles s'échappent de la tarte, et celle-ci n'est pas toujours facile à manger avec les doigts...et n'oubliez pas, les myrtilles, ça tâche!

Les myrtilles sauvages sont très souvent acidulées. ce n'est pas le goût préféré de mon chéri...qui n'a hélas pas eu la chance de goûter les délicieuses tartes de ma grand-mère, et a tendance à préférer celles en provenance de la patisserie de Beaufort, sacrilège!

j'ai donc du revoir la recette, comme suit:

- avec des fruits cuits

Une pâte feuilletée ou brisée ou sucrée500g de myrtilles congelées ou fraîches, 40g d'amandes en poudre, 3 oeufs, 10cl de crème fraiche épaisse, 30g de sucre (ou un peu plus si ce sont des myrtilles sauvages)

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Etaler la pâte dans le plat à tarte, saupoudrer de poudre d'amandes et remettre au frais.
  3. Battre les oeufs avec le sucre et la crème.
  4. Lorsque le four est chaud, sortir la pâte du réfrigérateur, verser la crème, puis répartir les myrtilles encore congelées.
  5. Mettre au four pour 30 minutes. Déguster tiède.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article